Vallées des Merveilles et de Fontanalbe

Voilà une randonnée que j’ai déjà effectuée deux fois et je ne m’en lasse pas ! Au coeur du Mercantour, diversité des paysages, sites chargés d’histoire, baignade dans les rivières et les lacs.

Je conseille cette boucle faisable en 2 ou 3 jours: Casterino – refuge de la Valmasque – refuge des Merveilles – vallée de Fontanalbe – Casterino.

Vallée des Merveilles
Boucle Vallée des Merveilles / Vallée de Fontanalbe

Au mois d’août il fait beau et chaud mais il faut quand même surveiller la météo car il peut y avoir des orages. Penser à réserver votre place dans les refuges quelques semaines à l’avance.

Il est important d’avoir avec soi la carte IGN Vallée de la Roya 3841OT, surtout pour la partie Refuge des Merveilles – vallée de Fontanalbe en passant par la baisse de Valaurette car le chemin n’est pas bien indiqué.

IMG_0996
La fine équipe au départ !

Day 1: Casterino – refuge de la Valmasque – 3h (possibilité de partir du parking de Pautamou, dans ce cas, compter 2h30)

Départ de Casterino vers 14h, le chemin est agréable, nous prenons notre temps et ne résistons pas à la tentation de nous baigner dans la rivière !

Après cette pause rafraichissante, les jambes sont bien légères et nous sommes prêtes pour la montée vers le refuge de la Valmasque. Le paysage se fait plus aride, nous pouvons apercevoir quelques chamois dans la montagne et nous faisons une dernière pause au bord d’une cascade. C’est ensuite l’arrivée absolument spectaculaire au refuge de la Valmasque. Petite baignade dans le lac Vert limpide et glacé (raffermissement des chairs assuré !).

Je passe l’épisode des clés de voitures oubliées au bord de la cascade et la panique qui s’en est suivie… tout s’est finalement bien terminé !

Le refuge, c’est une autre histoire… 2 toilettes et une douche froide pour 80 personnes (parce qu’il y’a aussi les campeurs), deux mini dortoirs pour 50 personnes, odeur de pieds et ronflements garantis – n’oubliez pas vos boules quies (perso, impossible de fermer l’oeil)…

Après 2 expériences malheureuses, je conseille vivement de partir tôt le matin de Casterino et d’y faire juste une pause pour le pique-nique du midi !!

Day 2: Refuge de la Valmasque – Refuge des Merveilles – 4h30 (petit détour par la baisse de Fontanalbe : ajouter 1h)

Départ très matinal dans les nuages et un vent à décorner les boeufs ! Je ne sais pas si les campeurs ont mieux dormi que nous, cela m’étonnerait…

IMG_1099

C’est ensuite un parcours dans un magnifique paysage lunaire, entourées de Chamois, nous passons l’enfilade des lacs, puis abordons la montée vers la baisse de Valmasque. J’ai effectué un petit détour par la baisse de Fontanalbe pour admirer la vue.

IMG_1126
Descente vers la vallée des Merveilles

Nous faisons une pause déjeuner au début de la vallée des Merveilles. Claire est ravie de manger ses oeufs durs, “le meilleur moment de la rando” ! Note pour plus tard : éviter les boites de conserve trop lourdes, surtout que nous devons conserver les déchets tout le long du parcours !!

Arrivées au Refuge des Merveilles dans l’après-midi, nous avons suivi la visite guidée  pour découvrir les gravures. La vallée contient à peu près  40 000 gravures datant d’environ 5000 ans dont l’interprétation reste encore plus ou moins un mystère.

Dommage, tous les guides ne se valent pas malheureusement… très déçue lors de ma 2ème visite : le guide ne nous a pratiquement rien montré et a beaucoup trop parlé… la visité a duré 3h (un peu trop long après une journée de rando !)

Le refuge des merveilles est plus confortable que le refuge de la Valmasque, on s’y sent moins oppressé…

Day 3: Refuge des Merveilles – Vallée de Fontanalbe – Casterino – 5h

Le 3ème jour, nous achetons du fromage de brebis dans une fermette juste après le refuge des Merveilles (1,5 kg de fromage, même pas peur… c’est pas comme si nos sacs n’étaient pas déjà lourds !!!)

Nous empruntons le chemin à gauche au niveau de la fermette, direction la vallée de Fontanalbe. Le paysage est plus bucolique, avec les marmottes qui nous accompagnent lors de la montée jusqu’à la baisse de Valaurette. Arrivées dans la vallée de Fontanalbe, nous suivons un magnifique parcours au milieu des gravures et avons une petite frayeur face à un troupeau de vaches assez agressives !

Déjeuner au bord du lac Fontanalbe et ensuite ce n’est que de la descente assez pénible jusqu’à Casterino sur la via Romana (préférer le chemin passant par le lac des grenouilles et qui mène au parking de Pautamou, même s’il est plus long si vous êtes garés à Casterino, il est moins pénible).

Arrivées à Casterino, Claire a un orteil en sang, c’est un classique… signe que la rando fut excellente !!

En tout cas, une très belle randonnée, pleine de diversité, de beauté et d’histoire. A faire et refaire, on ne s’en lasse pas !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s